Game of Thrones et l’Histoire #1: Les direwolves

Bonjour les gens. Aujourd’hui est un triste jour. Hier, la quatrième saison de Game of Thrones a pris fin. Il nous faudra donc attendre Janvier 2015 et la sortie de « The winds of Winter » pour avoir des nouvelles de Westeros… C’est terrible (pas tant que ça non plus, mais un peu quand même). Tout le monde ici ne regarde peut-être pas Game of Thrones, ou ne connait pas la saga de George R.R. Martin et du coup, cela ne vous fait ni chaud ni froid. Très franchement, je vous la recommande vivement. C’est une des meilleures saga de fantasy jamais écrite et en parler prendrait des heures, tant il y a dire. Pour ceux qui n’auraient pas le courage ou le temps de s’attaquer aux 5000 pages des livres (et ça se comprend, parce que 5000 pages, ça fait beaucoup, surtout qu’il reste 2 tomes en préparation), vous pouvez vous rabattre sur la série, dont vous avez forcément entendu parler vu le buzz qu’elle fait. Je ne m’étendrais pas non plus. Game of Thrones, c’est trop cool, et je vous conseille de vous plonger dans cette univers médiéval, complexe et sombre, où le manichéisme comme la joie n’a pas sa place. Et y’a des dragons. DES PUTAINS DE DRAGONS. Il vous en faut vraiment plus ?

Enfin bref, pourquoi parler de Game of Thrones* sur un blog d’histoire ? Parce que le monde de Westeros, dans lequel se déroule l’intrigue, est un monde médiéval. Les mecs se castagnent en armure, y’a des rois, des chevaliers et des dragons. Vous me direz, oui, mais les dragons, ça existent pas, sauf quand tu prends de la drogue, et la drogue, c’est mal m’voyez. Mais vu que j’ai envie de parler de Game of Thrones sur ce blog, j’ai décidé de chercher les différents détails de la série inspiré du vrai monde de la réalité véritable. C’est donc sur cela que sera basé la série de billet nommé « Game of Thrones et l’Histoire« , qui comportera, précisément, un nombre inconnu d’articles, et traitera à la fois de détails divers de l’intrigue, mais aussi des personnages et évènements qui ont pu inspirer l’auteur. Bon, bien sur, si vous ne connaissez pas du tout la série, vous risquez d’être perdu, et si vous connaissez la série, mais que vous n’avez pas fini la saison 4, vous risquez d’être spoilé, à un moment ou à un autre. C’est comme ça chez Didymus, désolé.

Grey wind

*Je sais que la saga s’appelle A Song of Ice and Fire, La Geste de la Glace et du Feu, mais Game of Thrones, ca parle à plus de monde, et c’est plus rapide.

  • # 1 – A quelle race appartiennent Ghost, Shaggydog, Summer, Nymeria, Lady et Grey Wind ?

Haaaaa Lady, la première mort émouvante de Game of Thrones. C’est vrai après tout, qui a été touché par la mort de Mycah, le garçon boucher ? Alors, que lorsqu’Eddard Stark a tranché la gorge de la petite louve, là, c’était pas pareil. Je vous comprend, ces loups ont plutôt la classe : ils sont grands, rapides, puissants et extrêmement dociles. En plus de ça, ils sont aussi le blason de la famille Stark, la famille la plus appréciée par les fans. On rêve tous un peu d’avoir un de ces mastodontes comme animal de compagnie. La question est : Mais est-ce que de tels loups existent réellement ?

Certainement pas ma meilleure blague, désolé.

Certainement pas ma meilleure blague, désolé.

La réponse est Non. Et Oui. Respectivement.

canis dirus skeleton

Un canis dirus, ou ce qu’il en reste

Vous ne trouverez jamais un loup qui peut atteindre la taille d’un cheval et qui ira chercher votre baballe, en plus de trancher la gorge de vos ennemis. Cependant, ces loups sont inspirés d’une espèce similaire ayant réellement existée, les Canis Dirus, dit Loups sinistres. D’ailleurs, anecdote « intéressante » : en anglais, cela se dit direwolves. Mais lorsque les traducteurs français ont vu ce mot, ils ont coincés puisque ce mot n’existe pas dans notre langue, et que le terme loup sinistre ne convient pas. Alors, ils ont remplacés par loup-garous (werewolves), sauf que ça ne veut plus rien dire. Du coup, des pignoufs comme moi ont réellement cru, pendant quelques chapitres, que ces loups allaient se transformer en humain, et en fait pas du tout.

Mais c’est pas le sujet, parlons un peu des loups sinistres.

En 1854, Francis Lick découvre près de l’Ohio les premiers restes de Canis dirus. Le mec a tellement rien fait d’autre qu’il est impossible de trouver la moindre info sur lui. Je pense qu’il est tombé dessus par hasard. Mais c’est pas grave, puisqu’il a mis au jour une espèce nouvelle : le direwolf. Petit présentation de l’animal, malgré mes faibles capacités en zoologie et en paléontologie.

Le loup sinistre a vécu au Pléistocène, une époque fort fort lointaine, qui commence il y 2.6m d’années, et s’achève vers 12 000 av JC. Le loup sinistre n’a pas traversé toute cette époque, puisqu’il est apparu il y a environ 1,8m d’années. Bien qu’il s’agisse d’un canidé, il n’a aucun familiarité avec le loup gris (Canis lupus) ou le chien. Non, le Canis dirus était bien plus grand qu’eux puisqu’il pouvait mesurait jusqu’à 1m50 et pesait entre 50 et 80kg. (A noter que sa boite crânienne était plus petite que celle d’un loup actuel, ce qui laisse penser qu’il était un peu con.)

Comparaison entre un loup normal et un loup sinistre

Comparaison entre un loup normal et un loup sinistre

smilodon

Smilodons et Canis dirus, le grand amour

Il s’agissait donc d’une grosse bestiole, vivant principalement en Amérique du Sud puis en Amérique du Nord. Puissant mais lent, il se nourrissait d’animaux imposants (Mammouths, Megatherium), affaiblis ou morts. Sa mâchoire était si puissante qu’elle lui permettait de broyer des os, et il lui arrivait de se castagner avec des smilodons (les tigres à dents de sabre). Il s’agissait d’une des plus grande et plus puissante espèce de loups ayant jamais existé, puisqu’aujourd’hui, seuls les plus gros spécimens de loups arctique atteignent péniblement les 70kg, et sont bien plus petits.

Cependant, cette taille fut en partie ce qui causa sa perte : lorsque les loups communs arrivèrent en Amérique vers 300 000 av JC, ces derniers s’avérèrent beaucoup plus rapide et leur volèrent leurs proies. Sa proie favorite, le mégathérium disparut, et le canis dirus dut se rattraper en devenant charognard. Il faut ajouter à cela l’arrivée massive de l’homme et un probable changement climatique, qui causa le déclin de cette espèce vers 16 000 av JC et sa disparition totale vers 10 000 av JC, après avoir passé plus de 1 800 000 années sur cette terre. Sa disparition ayant été liée à l’apparition de l’homme, il est donc impossible qu’ils furent à un moment donné domestiqué, comme le firent les Starks.

Le blason de la famille Stark

Le blason de la famille Stark

Cette espèce connait aujourd’hui une nouvelle vie, dans la culture grâce a George R.R. Martin, qui le ressuscita pour en faire le blason de la famille Stark. Ironie du sort, à Westeros aussi, l’espèce est dangereusement en voie d’extinction (tout comme la famille Stark d’ailleurs). Il ne reste que 4 spécimens dans les Sept Royaumes, les autres vivants dans la foret hantée, de l’autre coté du Mur…

 

Publicités

4 réflexions sur “Game of Thrones et l’Histoire #1: Les direwolves

  1. Pingback: Game of Thrones et l’Histoire #2 : l’acier valyrien | Les Histoires de Didymus

  2. Pingback: Game of Thrones et l’Histoire #3 : le Mur | Les Histoires de Didymus

Donnes ton avis sur cette histoire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s