Les Lupercales, la Saint Valentin antique

Aujourd’hui, c’est la Saint Valentin ! Journée romantique si il en est qui, à la différence de Noël par exemple, s’annonce bien plus subtilement. Pas de guirlande dans les rues, pas de sapins géants, ha ça non ! Seulement des affiches de lingerie, des petits cœurs roses un peu partout dans les vitrines, et un changement notable dans les programmes des cinémas. Cette année, la comédie romantique à l’affiche n’est ni une comédie, ni romantique d’ailleurs, mais au moins elle fait du bruit. Je cite quand même le nom, des fois que vous ayez vécus dans une grotte durant les 3 dernières semaines : 50 nuances de Grey.

Bon. J’ai un avis à son sujet, mais en fait on s’en fout, et puis je risquerais d’être grossier, alors venons en aux faits. Paradoxalement, ce film qui traite de… ben de sadomasochisme en fait, permet un retour aux origines de la Saint Valentin, quand on se baladait à poil et que l’on fouettait les jeunes filles avec des lanières de cuir. Ouais, carrément. Ca s’appelait les Lupercales, et c’est le sujet du jour en fait. Alors suivez moi, on va se balader à Rome, il y a un bon paquet de siècles.

Les Lupercales selon Andrea Camassei

Les Lupercales selon Andrea Camassei

Lire la suite