1879 : Quand Paris élisait un maire noir

Je n’ai pas vraiment le temps d’alimenter ce blog autant que je le souhaiterais. Il doit lentement se remplir de poussière virtuelle, ce qui est plutôt approprié pour un blog causant d’histoires, finalement. Mais comme aujourd’hui j’ai un peu de temps et une histoire à raconter, je vous propose d’y passer un petit coup de plumeau.

Severanio de Heredia, le maire noir de Paris

On présente souvent Raphaël Élizé, élu en 1929 maire de Sablé sur Sarthe (un nom appétissant), comme le premier maire noir en France. He bien c’est faux. Créée à la suite de la Révolution (et évidemment écartée par Napoléon, pour n’être rétablie qu’en 1848), l’élection des maires donnait plus souvent lieu au couronnement de notables locaux qu’à l’élection de descendants d’esclaves.

Dans les petites communes, la configuration a sans doute changé, en un siècle. Dans les grandes villes, cela reste à discuter. Et pourtant, la fin du XIXe siècle a vu Paris élire un homme noir à la tête de son Conseil municipal. Et puis, l’Histoire l’a oublié, jusqu’à ce que le professeur Paul Estrade, spécialiste de l’Amérique Latine* ne redécouvre le nom d’un ressortissant cubain dans les archives de la ville. Partant de là, il retraça l’histoire de Severiano de Heredia, le maire oublié de Paris.

De Heredia (Source : Revue "Les hommes d'Aujourd'hui")

De Heredia (Source : Revue « Les hommes d’Aujourd’hui »)

Lire la suite

Publicités