19 Aout 1662 : Blaise Pascal s’en va

Il s’agit sans doute de l’Auvergnat le plus célèbre de l’Histoire. Mathématicien, physicien, inventeur de l’ancêtre de la calculatrice, philosophe, et théologien, c’est un des français qui révolutionna le plus les sciences. Une unité de mesure porte son nom, à l’égal de Newton, le pascal. Si avec ça (et le titre un peu évocateur) vous n’avez toujours pas deviné que je parlais de Blaise Pascal, et bien… C’est dommage. Et permettez moi de vous dire que vous êtes un peu idiot. Mais assez parlé de vous, parlons de Pascal.

Statue de Blaise Pascal à Clermont-Ferrand (63)

Statue de Blaise Pascal à Clermont-Ferrand (63)

Né à Clermont-Ferrand le 19 juin 1623, Blaise Pascal est un enfant précoce. A 11 ans, il publie un « Traité des sons », tout en travaillant sur la géométrie euclidienne. Il aurait réussi à démontrer une des propositions d’Euclide, alors qu’il avait 12 ans. Son père préférait cependant qu’il apprenne le latin et le grec, et préféra lui interdire de pratiquer la géométrie (Rare sont les enfants qui seraient effrayés par cette punition). Ca ne stoppera pas son génie. A 18 ans, il invente la Pascaline, l’ancêtre de la calculatrice, qui fut un bijou d’ingénierie et… un échec commercial. Le prix étant trop élevé, moins de 40 exemplaires furent vendus…

Il ne se décourage pas pour autant de ses recherches, et même si il s’oriente vers la théologie vers 23 ans, ça ne l’empêchera pas de démontrer l’existence du vide lors de la célèbre expérience qui eut lieu au sommet du Puy de Dôme. Cette « expérience des liqueurs« , qui consistait à rejoindre le sommet du Puy de Dôme en partant de Clermont, démontra que le niveau de mercure était plus bas à 1465m qu’à 450, prouvant ainsi l’existence de la pression atmosphérique, confirmant ses travaux entreprit en 1646, ainsi que ceux de Toricelli. A coté de ça, il continue à rédiger quelques essais philosophiques, notamment « Discours sur les passions de l’amour », un ouvrage paradoxal pour quelqu’un qui resta seul toute sa vie… On raconte qu’il se tourna vers la philosophie après une expérience mystique survenue en 1654 : après avoir frôlé la mort, Pascal fut alité et durant la nuit du 23 novembre 1654, il vécut une expérience qui le marqua tant qu’il s’empressa de la coucher sur papier avant de cacher ce papier dans la doublure de son veston. On ne découvrit ce papier qu’après sa mort, ce texte étant aujourd’hui connu sous le nom de « Mémorial ».

Malheureusement, le génie tombe malade en 1659, alors qu’il jetait les bases d’une nouvelle discipline mathématique : les probabilités. Conscient que sa fin approchait, Pascal rédigea ses « Pensées », qui parurent 7 ans après sa mort, et qui constituent son œuvre philosophique majeur. Sa maladie durera 3 ans. Il mourra dans la nuit du 18 et 19 aout 1662, à l’âge de seulement 39 ans. La nature de sa maladie reste mystérieuse. On avance l’hypothèse d’une maladie génétique, qui mit fin au parcours d’un homme qui réussissait presque tout. Un homme de génie qui aura brillé pour éclairer son siècle, et plus encore…

Publicités

Glozel : Un mystère au coeur de l’Auvergne

Bonjour les gens. L’article qui suit est un court résumé d’une affaire vachement complexe. Je me pencherais peut-être sur certains détails précis plus tard. En tout cas, il n’est pas exhaustif, et résume très rapidement le problème, sans soulever tout les problèmes qu’il pose. Parce que 1) y répondre prendrait des heures et des heures et 2) je suis incapable d’y répondre comme il faut, alors ca vaut pas le coup d’y passer des heures. Voila. Bonne lecture !

Il existe en France, un petit hameau nommé Glozel. Situé au beau milieu de la campagne auvergnate, il héberge moins de 10 habitants et… un mystère archéologique majeur. Si l’affaire semble aujourd’hui enterrée, elle eut une telle ampleur dans les années 30, que certains allèrent jusqu’a la comparer à l’affaire Dreyfus. Bien que relevant de l’archéologie, cette affaire passionna toute la population française, divisée entre ceux qui croyaient en Glozel, et ceux qui ne voulaient pas y croire. Aujourd’hui encore, le débat n’est pas encore réellement clôt, et certains se demande encore si Glozel ne cache pas encore quelques mystères…

Glozel-panneau-routier-2008

Panneau routier à proximité de Glozel (03)

Lire la suite

Du volcan au centre commercial, petite histoire de la place de Jaude

Alors aujourd’hui, pour inaugurer ce blog, on va parler de l’Auvergne ! Pourquoi? Parce que j’ai envie, et qu’ici c’est moi le chef, na.

Bref, si je vous dis Auvergne, vous pensez certainement à « volcans ». Ca tombe bien on va en parler. Mais pas seulement. Alors si vous pouviez aussi penser à Clermont-Ferrand, ça m’arrangerait bien. C’est bon ? Parfait ! C’est parti !

Clermont-Ferrand, pour les deux dans le fond qui suivent pas, c’est la plus grande ville auvergnate, berceau de Michelin, fière de son équipe de rugby, chef lieu de l’Auvergne. Mais tout ça, pour le moment on s’en fout. Clermont, c’est aussi un lieu plein d’histoire et de sites magnifiques. Parmi eux, est un endroit célèbre, connu de tous, la place de Jaude. C’est d’elle qu’on va parler aujourd’hui.

La place de Jaude actuelle

La place de Jaude actuelle

Lire la suite